Le massage Ayurvedique : Pratique

Les massages s’effectuent par des pressions lentes et régulières sur différents points Marmas, à travers lesquels le Prana (énergie)
se déplace.

Ces techniques stimulent la circulation sanguine et lymphatique accélérant ainsi l’élimination de l’Ama (déchets).

Ils peuvent se donner aux huiles végétales seules,  en fonction du type de dosha* de chaque individu ou associées aux huiles essentielles selon les besoins de l‘organisme.

Selon les besoins de l’organisme, l’utilisation des huiles essentielles en association avec le toucher se révèle efficace pour agir sur le corps et sur l’esprit.

L’Aromathérapie, science holistique, utilise ces huiles pour soulager de nombreux troubles pathologiques et émotionnels; elles jouent un rôle de prévention ou de guérison.

Les huiles essentielles sont des essences obtenues par une distillation, à la vapeur d’eau, des différentes parties des plantes : racine, écorce, feuille, bourgeon, fleur…

Les molécules aromatiques de ces huiles sont si petites qu’elles pénètrent par les pores en agissant sur la peau, sur la circulation sanguine et sur les fonctions organiques. Une fois leur rôle accompli, elles sont éliminées par l’organisme par les voies respiratoires, urinaires et digestives.
Selon l’espèce et la partie de la plante, on obtient un produit avec des qualités particulières délivrant une action physiologique ou psychologique : anti-septique, anti-inflammatoire, anti-stress, relaxante…

Mais attention, l’huile essentielle doit toujours être diluée dans une huile végétale, le plus souvent dans  l’huile d’amande douce, pour  passer la barrière cutanée et éviter toute réaction allergisante de la peau.

Les quatre mouvements principaux dans le massage.

• Le tapotement, geste qui ne doit jamais être violent, est à destiner plus particulièrement aux masses musculaires importantes : cuisses, fessiers…

• Le pétrissage équilibre, sans les libérer, les tensions musculaires, active la circulation sanguine, chasse les déchets organiques.

• La friction avec les huiles essentielles stimule la circulation lymphatique et peut permettre de dégonfler un œdème.

• La pression, mouvement croisé ferme et léger des deux pouces,  s’exécute sur les points tendus des masses musculaires pour les éliminer.

Les principaux types de massage.

Le Snehana consiste à faire pénétrer les huiles essentielles tout en massant pour améliorer l’élimination des toxines. L’utilisation de préparation d’huiles se révèle efficace contre le stress, l’anxiété, l’insomnie et tout les problèmes circulatoires. En massant le cuir chevelu, on apporte à l’organisme une aide complémentaire dans la dépression, l’insomnie et la perte de mémoire.

Le Shirodhara, s’applique par un  filet d’huile de sésame chaude, versé en un mouvement perpendiculaire sur le front. Favorisant ainsi la « respiration crânienne » et agissant sur les centres nerveux, il est idéal en traitement des insomnies et pour lutter contre les effets du stress.

L’Abhyanga, massage des mains aimantes : le patient est massé par deux thérapeutes en même temps; son effet calmant et relaxant pour le corps et l’esprit apporte une énergie nouvelle aux personnes stressées. Il régule le système lymphatique et l’élimination des toxines, il stimule les défenses immunitaires et assouplit la peau.

Le Mukabhynga, massage de la tête, du visage et du décolleté, procure une détente profonde des muscles. Il élimine les toxines et les tensions, améliore le tonus de la peau, dessine les contours du visage, active les centres énergétiques pour un effet de rajeunissement et de revitalisation.

Le Padabhynga, massage des pieds et des jambes, utilise la technique de réflexologie plantaire. Il régule et détend tous les organes du corps.

Le Kansu est également un massage des pieds avec la particularité d’être effectué avec un bol constitué de cinq métaux.
Il chasse le feu négatif : le stress, les tensions, le mal-être.

Le Samvahana est le plus complet et le plus long (90mn) des massages. Ce rituel débute par un peeling du corps, soigneux et doux. Pour ce faire, on utilise un gant et des pinceaux en soie pour un travail énergétique avec des huiles d’essences rares. Le massage se poursuit par des mouvements synchronisés qui associent la réflexologie plantaire.
Permettant de prévenir et de gérer au mieux le stress, il est efficace en cas de fatigue, d’insomnie, d’ankylose et de dépression.

Le Pizzichil est recommandé dans les cas de paralysie et de rhumatisme.  On utilise de l’huile essentielle qui s’écoule continuellement, de tissus qui en sont  imprégnés, sur le corps du patient. Il est pratiqué, en général par quatre personnes : deux qui pressent l’huile et deux autres qui massent.

Le Chavutti thirumal, le plus acrobatique, fait appel à deux praticiens. Figurez-vous que le premier, accroché au plafond, masse avec ses pieds tandis que le second verse de l’huile sur le patient. Il est efficace en cas de douleurs articulaires et musculaires et de fatigue chronique.

  • *Les doshas sont, dans l'ayurvéda, trois énergies vitales ou « humeurs » combinant un ou plusieurs des « cinq éléments » (eau, air, feu, terre, akasha) et responsables des processus physiologiques et psychologiques.

• Les Pratique • La pratique • Les bienfaits